vacances

J'ai longtemps reculé avant d'acheter mon premier préformé car je préférais les écharpes ou le mei tai pour leurs polyvalence. Cependant, Babychou grandissant et devenant vraiment lourd pour mon dos, j'ai craqué pour un Buzzidil après avoir lu des avis très positifs. Pour joindre l'utile à l'agréable, Buzzidil à transformer une de mes écharpes. Et... je l'adore !! Il ne nous a pas quitté une seconde pendant les vacances.

 

Buzzidil sans réglage

Fabriquant : Buzzidil

Type de moyen de portage : Préformé

Matière : Coton, avec des cordons et des pièces plastiques (clips, stops cordons, etc...)

Modèle : Standard (nouvelle génération)

Tout d'abord, parlons un peu de la marque Buzzidil. Il s'agit d'une maman porteuse autrichienne, Bettina, qui a eu la très bonne idée de se lancer dans la conception et la fabrication de porte-bébés type "préformé". Ses modèles sont produits  en Europe. Le tissu de base est de la marque d'écharpe allemande Girasol. Cette marque propose également des accessoires, comme des sacs, des chapeaux, des couvertures de portages, etc...

Il existe 3 modèles de Buzzidil :

  • Le mini : de 0 à 18 mois (d'après le fabricant)
  • Le standard : de 2 à 26 mois (d'après le fabricant)
  • Le XL : de 8 à 48 mois (d'après le fabricant)

 Description : mon modèle est un peu particulier car Buzzidil a accepté de transformer une de mes écharpes (une Oscha Okinami Sia). Cependant, les dimensions et caractéristiques sont les mêmes que  celui du modèle Standard. Il s'agit donc d'un porte bébé appartenant à la famille des préformés. Celui-ci est composé d'un tablier, de deux bretelles et d'une ceinture. Il n'y a aucun nouage à réaliser, tout se clipse. Je vais détailler ci-dessous les différentes parties et leurs spécificités.

Buzzidil, face extérieure

Buzzidil, face intérieure

Bretelles : celles-ci sont rembourrées sur toutes leurs longueurs, ce qui améliore le confort du porteur lorsque Babychou prend du poids.Buzzidil, clips pour petit bébé

En fonction de son l'âge, les bretelles peuvent se clipser à deux endroits différents :

  • En dessous de ses fesses, attachées sur la ceinture, à utiliser pour les petits bébés (<6-8 mois): pas de pression sur la colonne vertébrale, ce qui permet un dos bien arrondi. Je n'ai pas encore eu la chance de le tester avec un petit Babychou, mais juste avec un poupon de portage de 67 cm (taille 6 mois). A cause du rembourrage, il n'y a pas la possibilité de faire une volte sur l'épaule du porteur. Le champs de vision d'un petit Babychou est donc un peu réduit.
  • Les bretelles sont fixées plus haut sur le tablier (à partir de 6-8 mois) : la répartition du poids se fait sur les épaules du porteur et sur les hanches. Grâce aux réglages, Babychou est bien plaqué contre le porteur, ce qui permet de ne pas sentir son poids.

Buzzidil a pensé à tout puisqu'il y a une sécurité au niveau des clips des bretelles.Le réglage de celles-ci se fait en serrant des sangles. J'explique ci-dessous comment bien les régler car cela influence beaucoup le confort de porteur et le respect de la physiologie de Babychou. Plutôt de petite carrure, les bretelles sont régler au minimum ici et j'aurais aimé avoir deux centimètres de moins.

Enfin, si vous souhaitez porter en ventral, il est possible de croiser les bretelles dans le dos, ce qui est plus confortable sur la durée je trouve.

Buzzidil, ceinture ventrale

Ceinture : elle est aussi rembourrée et se ferme à l'aide d'un clips. Malgré le rembourrage, elle est plutôt agréable à utiliser, plus que celle du MySol de Girasol pour comparaison (mei tai). Elle a quand même un point négatif : je suis presque au minimum possible (je fais un petit 38) et pour une personne très fine, cela risque d'être problématique car la ceinture sera trop grande. Heureusement (dans ce cas là seulement !) que j'ai gardé quelques kilos de grossesse... Par contre, elle est parfaite pour mon conjoint.

  Buzzidil, capucheCapuche : Rectangulaire, elle est réglable en hauteur et en largeur. Pour régler la hauteur, il suffit d'utiliser les élastiques présents sur les cotés extérieurs. La capuche peut ainsi être bloquée avec 2 petits boutons. Concernant la largeur, elle est réglable avec les deux cordons + stop-cordons.

Si vous souhaitez rabattre la capuche (soleil ou dodo) au dessus de la petite tête de Babychou, il faut utiliser les cordons présents sur le tablier, avec des scratchs.

Buzzidil, les bretelles

 Autres caractéristiques :

  • Pour le confort de Babychou, il y a deux petits rabats rembourrés au niveau des creux de genoux. Ceux-ci permettent aussi de prolonger la largeur du tablier pour les grands bambins. Personnellement, je les trouve vraiment très pratiques.
  • Il y a une sangle avec un clips pour relier et maintenir les deux bretelles ensembles. Le petit plus : une boucle est présente pour attraper la sangle plus facilement dans le dos (en portage ventral).  Enfin, il y a la possibilité de régler la hauteur de la sangle en fonction de sa morphologie grace à un système ingénieux de glissière.

Les dimensions :

  • Pour le tablier : de 21 à 43 cm en largeur d'assise, de 32 à 42 cm pour la hauteur.
  • Pour la ceinture : de 71 cm à 120 cm.

Les réglages : c'est maintenant que cela se complique un peu car le Buzzidil possède beaucoup de réglages.

Voici les principaux à effectuer (vous pouvez consulter les photos ci-dessus pour mieux visualiser) :

  • Pour régler la largeur du tablier : 2 cordons à tirer pour régler la largeur d'assise et un cordon à tirer pour régler la largeur au niveau de la nuque de BabychouSangle pour réglage de la profondeur
  • Pour régler la hauteur du tablier : 2 cordons à tirer, présents de chaque coté du tablier
  • Pour régler la profondeur : celle-ci se régle à l'aide de la sangle présente sur le point d'attache de la bretelle (soit sur le tablier, soit sur la ceinture).
  • Pour régler les bretelles : il suffit de tirer sur les sangles. 

Pour Babychou, il faut veiller à bien respecter la position physiologique (dos arrondi, genoux à hauteur du nombril et respect de l'écart naturel des jambes) et bien dégager les voix respiratoires. Comme vu ci-dessus, avec un petit bébé, les bretelles seront attachées sur la ceinture. Le dos est ainsi bien arrondi.

photo cahors marché 2

Pour optimiser le confort du porteur avec un grand bébé ou un bambin, Babychou doit bien être positionné contre le porteur, ce qui permet de ne pas sentir son poids. Le réglage des bretelles (réglage de la profondeur) est alors très important car il permet de mieux rapprocher Babychou contre le porteur.

Enfin, il est nécessaire que le tablier soit bien remonté sur le dos de Babychou pour que sa physiologie soit respectée. De plus, cela permet au porteur de ne pas sentir le poids avec un grand bébé/bambin. Personnellement, je m'aide des petits stops cordons présents dans le bas du tablier : si ceux-ci se trouvent complètement en dessous des fesses de mon fils, le tablier n'est pas assez remonté. Il faut alors le tirer vers le haut pour bien tendre le tissu.

Petit point négatif : les sangles pour le réglage de la profondeur ont tendance à se dérégler facilement quand on manipule le porte-bébé. Le problème, c'est qu'une fois grand Babychou sur le dos, cela devient ensuite difficile de les régler.

Atouts :

buzzidil papa

  • Qualité et finitions impeccables
  • Facile à prendre en main et rapide à utiliser
  • Ses réglages qui permettent d'améliorer le confort de chacun
  • Son utilisation dans le temps : de 6 mois à 3 ans environ
  • Aucun nouage à réaliser

Points faibles :

  • Son prix élevé (135 €).
  • Ses réglages : un peu compliqué au début
  • Rembourrage de la ceinture et des bretelles :  peuvent gêner les petites carrures
  • La taille de la ceinture : pour les petits gabarits, la ceinture risque d'être trop grande
  • Ne convient pas pour des petits Babychou

 Test poupon taille 6 moisEn résumé, c'est vraiment un porte-bébé que je conseil pour les personnes cherchant la simplicité et le long terme. Il est cher, certes, mais la qualité est au rendez-vous et il pourra vous accompagner longtemps. Par contre, je ne le conseillerais pas pour un tout petit bébé, si possible pas avant 4 voir 6 mois de préférence, car même si la largeur d'assise est réglable, je le trouve encore un peu trop large quand le tablier est au minimum. Il est idéal pour les papas porteurs !

Vous trouverez également deux articles très complets sur le Buzzidil sur les sites Aux portes de Bébé et Bébé se porte bien.