Soyons réaliste, je ne vais pas refaire ici ce qui a déjà été très bien fait par des gens bien plus expérimentés que moi :-). Je me permets donc de faire un petit résumé de ce qu'il faut savoir sur le portage, en mettant les liens vers les meilleurs articles. La plupart proviennent du très bon site : "Papotage autour du portage".

Pourquoi porter ? Né pour être porté

Si vous parcourez ce blog, c'est qu'il y a de forte chance pour que vous sachiez déjà quelques petites choses sur le portage (physiologique, j'entends bien). Et surtout, que vous vous intéressez à la question :-).

Souvent, ce sont pour des raisons pratiques que nous pensons au portage la première fois (pour avoir les mains libres ou pour soulager des pleurs). Mais très vite, en parcourant les pages web ou les livres consacrés au sujet, on comprend les bienfaits que cela peut apporter au bébé, comme aux parents. Ce n'est pas que "porter" finalement. Voici un petit article du site "Bébé Porte bonheur" qui résume le bonheur du portage. Vous pouvez également consulter cet article du site "Porter son enfant", qui explique les bienfaits du portage.

 

Grenouille_vertePosition physiologique

Il est important de connaître la position physiologique qui doit être adoptée dans un porte bébé en fonction de l'âge. Vous trouverez ici une page du site "Papotages autour du portage" consacrée à ce sujet, avec en prime, les raisons de ne pas choisir un babyb... !

Les différents portes bébés

Toujours sur le site "Papotages autour du portage", voici un récapitulatif des principaux portés bébés existants. En complément, vous pouvez accéder aux articles suivants sur ce blog :

Voir également Choisir son porte bébé.

 

Également un autre article très bien rédigé sur le B.A.-BA du portage, du site "Aimer Porter".

Le vocabulaire du portage

Et oui, le portage aussi à ses propres termes. Voici un lien vers une page résumant le vocabulaire "technique" de base. Je rajouterais les mots suivants :

- Décapsuler: c'est lorsque la poche contenant le bébé (nouage kangourou par exemple) se dénoue. Les fesses ne sont donc plus soutenues.

- Couche : correspond au nombre d'épaisseur de tissus sur le dos du bébé. Ex: nouage 2 couches = deux épaisseurs d'écharpe (nouage croisé simple par exemple).